9 techniques prouvées pour améliorer votre copywriting

techniques pour améliorer son copywriting

Le copywriting c’est un art. L’art de persuader avec les mots et de rédiger des textes qui ont du sens pour son prospect. Donc si vous pouviez améliorer votre copywriting, est-ce que ça changerait quelque chose pour votre business ?

La réponse est oui. Plus d’abonnés, plus de trafic, plus de conversions, plus de clients, plus de ventes.

obtenir plus de clients
(Cliquez sur le bouton ci-dessus pour télécharger votre guide et obtenir plus de clients)

Même si je n’aime pas réduire cet art à des « hacks », il n’en reste pas moins qu’il y a des techniques de copywriting qui fonctionneront toujours.

Elles peuvent être utilisés dans tous les vos contenus (email, blog, réseaux sociaux, lettre de vente …)

Les spécialistes du marketing utilisent de nombreuses stratégies pour améliorer l’efficacité de leurs campagnes, mais un domaine est souvent négligé …

Celui de ce qui remplit la page – le copywriting.

Que vous soyez un rédacteur chevronné ou un novice, il est toujours important de renforcer vos compétences de copywriter pour assurer que votre message sera persuasif et efficace.

méthode copywriting persuasif

Les conseils de rédaction suivants sont une base indispensable que les rédacteurs maîtrisent parfaitement.

En suivant ces stratégies de copywriting lors de votre rédaction, vous pourrez créer un texte convaincant qui engage vos lecteurs, transmet votre message et crée des appels à l’action efficaces.

Technique n° 1 : Connaître son public.

À qui s’adresse vos contenus ?

Hein, quoi ?? Vous ne connaissez pas encore votre prospect sur le bout des doigts ?

Bon, vous avez la chance de vous rattraper en lisant cet article pour trouver votre client idéal !

Imaginez la personne de votre audience. Donnez-lui même un nom.

définir buyer persona

Pensez à la façon dont se déroule sa journée. Pensez à ce qui est important pour elle.

  • Qu’est-ce qui la passionne ?
  • Quelle sont ses problèmes ?
  • Quel âge as-t-elle ?
  • Quels produits ou services elle a acheté chez vous et pourquoi ?
  • Pourquoi elle a encore son problème aujourd’hui ?

Mieux vous connaissez votre audience, plus votre texte sera ciblé et pertinent.

Technique n°2 : Déterminez votre proposition de valeur.

Connaissez les réponses à ces questions :

  • Pourquoi votre client devrait-il acheter votre produit ou service ?
  • Quels sont les avantages pour lui ?
  • Pourquoi votre produit est-il meilleur que celui de mon concurrent ?
  • Quels sont vos principaux facteurs de différenciation ?

Connaître son prospect c’est génial et ça vous aide beaucoup. Maintenant il faut maitriser votre offre commerciale.

Qu’est-ce qui vous rend unique, différent ?

USP marketing

Une fois ces 2 étapes passées vous aurez un avantage sur tous vos concurrents : Vous allez faire passer votre offre comme LA SEULE SOLUTION VIABLE aux yeux du prospect.

Une fois qu’il aura le bon message devant le yeux il n’aura pas qu’une idée en tête : Acheter chez vous !

Technique n° 3 : Trouvez une proposition de vente unique.

Plus votre offre se démarque de la concurrence, meilleures sont vos chances d’obtenir une réponse. La proposition de vente unique (USP) c’est quelque chose que les concurrents n’offrent pas, ou ne veulent pas offrir.

proposition de vente unique

La proposition doit être suffisamment forte pour attirer de nouveaux clients vers le produit.

Exemple : KFC est le seul fast food 100% spécialisé dans le poulet.

Un amateur de burger au poulet se dirigera donc vers le spécialiste plutôt que celui qui fait un peu de bœuf, un peu de poisson, un peu de poulet.

se différencier avec le copywriting

Technique n°4 : Etablir un objectif.

Vous souhaitez améliorer vos techniques de copywriting c’est super. Mais pourquoi faire ?

  • Quel est l’objectif de vos contenus ?
  • Quelles action essayez-vous de faire prendre au lecteur ?
objectif du copywriting

Vous devez être clair sur ce point avant de commencer à écrire.

Si la réponse n’est pas claire pour vous, elle ne le sera certainement pas pour votre lecteur.

Un article de blog pourra avoir comme objectif d’avoir un nouvel abonné sur sa mailing list ou de vendre directement un produit par exemple.

Soyez précis et définissez toujours un objectif par contenus.

Exemple :

Page de capture -> avoir un e-mail

Fiche produit -> avoir un click sur le bouton d’ajout au panier

Page du panier -> avoir un click vers la page de paiement

Etape de paiement -> enregistrer et valider la commande

techniques de copywriter

Technique n° 5 : Utilisez un sujet convaincant.

L’objet c’est ce qui fait ouvrir votre e-mail. Le titre c’est ce qui fait cliquer un article. La couverture c’est ce qui fait acheter un livre.

Donc n’écrivez jamais quelque chose rapidement juste avant de l’envoyer.

Vous devez convaincre vos lecteurs qu’ils doivent vraiment interagir avec vos contenus.

Le meilleur mot que vous puissiez utiliser pour attirer l’attention du lecteur, c’est vous (ou tu). Vos textes sont toujours rédigés pour votre prospect, ils doivent être au cœur de votre message.

écrire pour son prospect

Parmi les autres mots qui fonctionnement de façons générales il y a : « nouveau », « passionnant », « exclusif »

Technique n°6 : Rédigez un contenu captivant

Si le sujet du contenu incite votre lecteur à ouvrir votre message, le titre l’incite à poursuivre sa lecture.

Une fois que vous avez obtenu l’attention du lecteur il faut répondre à sa question qui sera « Qu’est-ce que j’y gagne ? »

Conseil : écrivez 5 à 10 titres différents pour voir ce qui fonctionne le mieux. Vous constaterez peut-être aussi qu’il est plus difficile d’écrire un titre que votre corps de texte …

Vous ne devez avoir qu’un seul objectif ici : Faire lire la phrase suivante à votre lecteur. Votre texte doit être un toboggan pour votre prospect.

améliorer son texte de vente

Il doit glisser de phrase en phrase de façon fluide !

Technique n°7 : Eviter les mots brouillons.

Lorsque vous écrivez des titres, des sous-titres et le corps du texte, n’utilisez pas de mots qui évitent une action directe, c’est-à-dire des mots vagues et incertain.

écrire un copywriting simple

Il s’agit notamment de « peut », « , « espère », « souhaite », « essaie », « pourrait », « peut-être ».

Utilisez plutôt des mots comme « va » et « doit » pour décrire ce que votre produit ou service fera ou pour votre lecteur.

Vos techniques de copywriting doivent toujours être tournés vers l’action !

technique copywriting appel à l'action

Technique n° 8 : N’utilisez pas la voix passive au présent.

La voix passive affaiblit votre message. Il est préférable de l’éviter. Voici quelques exemples pour vous aider à voir la différence :

« Notre entreprise a été choisie pour recevoir un prix » vs. « Notre entreprise a reçu un prix ».

L’impact est totalement différent. Encore une fois, pour améliorer votre copywriting il doit permettre de faire agir le lecteur.

Soyez direct, simple et impactant.

astuce de copywriting

Technique n° 9 : veillez à ce que votre texte soit propre et concis.

Après avoir rédigé votre première série de textes, lisez-les à voix haute.

Demandez également à quelqu’un d’autre de le lire pour voir s’il comprend le message et l’appel à l’action.

Au fur et à mesure de la rédaction, coupez les mots inutiles et consolidez les idées.

améliorer son texte de copywriting

Voyez si vous pouvez réduire votre texte à 30 à 50 % de ce que vous avez commencé.

Incluez également des bullets points et éventuellement des sous-titres pour faciliter la lecture.

Améliorer votre copywriting est possible avec ces techniques.

En gardant ces conseils à l’esprit lorsque vous écrivez, vous améliorerez grandement votre texte, ce qui permettra aux lecteurs de mieux comprendre (et d’acheter plus facilement).

Un bon copywriting fait la différence entre un contenu mauvais que personne ne regarde et un texte viral, engageant et apprécié par les lecteurs.

méthodes de copywriting

Alors, quelles solutions vous avez pour améliorer votre copywriting ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.