7 moyens prouvés pour Obtenir son premier client en freelance !

trouver premier client freelance

Être freelance c’est génial : Vous êtes libre, vous choisissez vos projets, vous gagnez bien votre vie, vous travaillez où voulez et quand vous voulez … Mais ça c’est à condition d’avoir son premier client.

Malheureusement la plupart des free-lances démarrent leur activité comme ça :

1. Ils décident de poursuivre leur passion et d’essayer d’exceller dans ce qu’ils font.

2. Ils construisent un site web qui parle de leur expertise.

3. Ils établissent leur profil dans les médias sociaux et commencent à se promouvoir.

4. Ils attendent que les clients viennent à eux.

Quand c’est présenté comme ça, vous pouvez voir les défauts évidents. Et pourtant, c’est ainsi que beaucoup de free-lances essaient de commencer à travailler pour eux-mêmes.

Ils pensent que le simple fait d’être bons dans ce qu’ils font suffit pour que les clients frappent à leur porte…

La réalité est tout autre.

Car avant d’être designer, rédacteur ou autre, le freelance est un COMMERCIAL !

Que vous le vouliez ou non, il faut vendre, négocier. C’est ainsi que vous aurez des clients (ils ne vont pas tomber du ciel).

Et comme je sais que tout le monde n’est pas à l’aise avec la vente j’ai préparé cet article qui vous explique de A à Z comment trouver votre premier client en freelance.

Commencez par entrer dans la tête des clients potentiels

Faites des recherches sur les entreprises qui ont embauché des freelances qui utilisent les mêmes compétences que vous.

Envoyez-leur un email rapide pour voir si vous pouvez leur demander leur avis. Vous ne cherchez pas nécessairement à être engagé – vous essayez de savoir pourquoi ils ont engagé les personnes qu’ils ont engagées.

C’est une sorte d’étude de marché pour comprendre les besoins de vos futurs clients.

étude de marché freelance

Vous ne savez pas à qui vous adresser ? Consultez les sites web de free-lances à succès et allez sur leur liste de clients. (on en reparle après)

Bien sûr, vous n’essayez pas de voler les clients de qui que ce soit, vous voulez juste leur poser quelques questions.

Il y a quelques questions que vous pouvez poser pour obtenir des informations utiles :

  • Pourquoi ont-ils engagé le travailleur indépendant en question ?
  • Comment ont-ils appris l’existence du freelance qu’ils ont engagé ?
  • Quels sont les problèmes qu’ils ont rencontrés qui les ont amenés à engager un freelance ?
  • Quels sont les résultats qu’ils attendaient de l’embauche d’un freelance ?

Tout le monde ne prendra pas le temps de répondre, mais les gens tiennent à être considérés comme des experts en matière de conseils et sont plus enclins à répondre que si vous les contactez à froid pour vous engager.

Demandez à au moins cinq personnes afin d’avoir un bon échantillon.

Notez les mots courants utilisés, les problèmes et les points douloureux qu’ils ont exprimés, et quels sont les meilleurs résultats qu’ils attendaient.

C’est le sang de votre business : Vos clients !

Sans eux vous mourrez …

Et c’est aussi la question que l’on me pose les ¾ du temps « comment avoir mon premier client en freelance »

J’ai donc décidé d’y répondre avec ces 7 façons de trouver des clients à coup sûr !

Si en appliquant correctement ces 7 moyens vous n’obtenez pas de clients alors soit :

  • Vous n’avez pas appliqué
  • Vous n’avez pas appliqué

Ces 7 conseils valent de l’or et j’aurais rêve les avoir au moment où je me suis lancé. Prenez donc le temps de bien tout lire, de comprendre et surtout d’appliquer !

Voici quelques idées sur la façon d’obtenir ces premiers clients :

1.     Offrir votre point de vue sur un produit existant

Ceci est particulièrement utile pour les designers par exemple. Redessinez un site web populaire avec vos propres choix, et expliquez pourquoi vous avez fait ces changements.

Pour faire ça concentrez-vous sur le site d’une marque ou entreprise avec laquelle vous aimeriez travailler.

Vous aimez le sport ? Les animaux ? La cuisine ?

Sélectionnez vos clients idéaux et applique vos compétences pour :

  • Refaire un logo
  • Une page d’un site
  • Une ligne éditoriale sur les réseaux sociaux
  • Une page de vente

Pourquoi faire cela ?

Pour plusieurs raisons : tout d’abord, vous vous créez un portfolio. Vous aurez une preuve de votre compétence à fournir à vos prospects.

Deuxièmement, vous montrez que vous avez des idées précises pour améliorer l’activité de quelqu’un d’autre. Vous savez vous adapter et vous mettre à la place du client

Troisièmement, vous montrez que vous êtes proactifs et force de proposition (les clients adorent !)

astuce freelance

2. Utiliser les plateformes de freelancing

5€ euros.com, malt, codeur, upwork, kang ect.

Votre objectif pour commencer et d’intervenir sur un maximum de projet. Vous allez résoudre les problèmes de vos clients et montrer vos compétences

Si vous débutez et que vous avez vraiment besoin de ce travail, faites une offre même si elle est inférieure à ce que vous voulez gagner. Tout le monde doit bien commencer quelque part !

trouver des clients

Remarque : lorsque j’ai commencé, mes tarifs étaient assez bas.

Puis j’ai établi une règle : J’augmente mes tarifs à chaque nouveau client et le jour où j’ai plus de demande c’est ce que mon prix est trop haut.

S’il y a toujours de la demande et des clients qui signent alors je peux monter.

Pourquoi faire cela ?

Plus vous allez avoir de client plus vous allez développer vos compétences de freelance et plus vous serez bon !

Au début, vous n’avez pas un grand réseau.

En répondant à autant de projets que possible, vous faites connaître votre nom et votre portefeuille au plus grand nombre de personnes possible.

Vous aurez une longueur d’avance sur tous les autres.

Astuce : Si l’entreprise vous répond et qu’elle ne vous engage pas, demandez-lui si vous pouvez rester en contact.

C’est utile si elle a un futur travail ou même d’autres personnes à qui elle peut vous adresser !

2.     Utilisez vos contacts existants

  • Des camarades de classe ?
  • Des membres de votre famille ?
  • D’autres freelances avec lesquels vous avez établi des relations ?

Envoyez des e-mails courts et personnels à toutes les personnes que vous connaissez, en leur disant pour quoi vous travaillez en freelance et en décrivant rapidement le type de clients que vous recherchez.

Astuce : Vous pouvez même leur offrir une « prime de recherche » si leur piste vous rapporte un contrat. (10% du contrat par exemple)

Mentionnez ce que vous faites spécifiquement, l’endroit où ils peuvent voir votre portfolio.

Soyez bref, faites en sorte qu’il soit facile pour eux de dire oui en leur offrant une commission d’intermédiaire.

3.     Parlez à d’autres free-lances dans votre domaine

Les autres freelances ne sont pas nécessairement vos concurrents, ils sont votre communauté.

Il existe d’innombrables activités de réseautage en ligne et dans la vie réelle.

Où les trouver ?

Les médias sociaux, les événements de réseautage, les organisations professionnelles et les associations.

Si vous êtes allé à l’école pour ce que vous faites en tant que free-lance, alors restez en contact avec vos camarades de classe.

Et restez en contact avec vos anciens collègues.

Vous seriez surpris de savoir combien de fois j’ai été engagé par des personnes avec lesquelles j’avais travaillé auparavant.

Parlez à des free-lances qui ont réussi dans votre secteur d’activité et posez-leur des questions précises sur la façon dont ils obtiennent le travail qu’ils font.

La technique des questions rapides par email est également un excellent moyen de mettre le pied dans la porte.

Vous recevez un bon conseil d’un free-lance qui connaît son domaine, vous devenez un point de repère pour lui et il vous considère comme quelqu’un qui veut apprendre de lui, et non comme quelqu’un qui mendie pour du travail.

4. Créer un contenu diversifié et se faire connaître

Au-delà de votre métier, vous pouvez créer un blog, un podcast ou une chaîne Youtube pour vous faire un nom.

Certains freelances ont littéralement explosé grâce à Youtube, ils peuvent ainsi diversifier leurs sources de revenus et créer de nouvelles offres (coaching, vente de formation…)

premier client freelance

4.     Créer un produit utile

Vous aimez écrire ? Créez un guide qui aide votre type de clients.

Si vous êtes community manager, rédigez un mode d’emploi qui explique les bonnes pratiques sur les réseaux sociaux.

Le développement est votre passion ? Créez une petite application qui aide les gens à accomplir une tâche plus rapidement.

Ces produits peuvent être vendus, mais si vous débutez, donnez-les gratuitement.

Pourquoi faire cela ?

Si vous pouvez créer quelque chose de valeur, les gens commenceront à l’utiliser et à en parler.

Si vous créez quelque chose qui profite directement au type de personnes que vous voulez engager, elles verront que vous leur rendez service avec le produit et connaîtront votre nom.

Personnellement j’ai créé un guide complet pour gagner sa vie en tant qu’indépendant ! (cliquez sur l’image ou le texte en bleu pour le recevoir)

Je vous explique comment avoir vos premiers clients (avec des scripts d’emails à copier-coller, comment fixer vos prix et devenir libre)

Ebook gratuit obtenir 3 clients

5. Trouver un partenaire freelance

Trouvez un freelance qui travaille dans un domaine connexe avec des compétences complémentaires aux vôtres et voyez si vous pouvez travailler ensemble sur certains projets.

Rédacteur ? Associez-vous à un développeur pour offrir une solution plus importante.

Développeur ? Associez-vous à un concepteur pour pouvoir rédiger le contenu.

Je n’ai par exemple aucune compétence en développement.

Ainsi, je pourrais donc m’associer avec un développeur qui pourrait créer un site internet, et je m’occuperai de la rédaction du site.

client freelance

6. Faites une liste des personnes pour lesquelles vous voulez travailler

Un créneau bien défini permet de trouver plus facilement des prospects. Passez du temps chaque jour à rechercher des entreprises qui correspondent au profil recherché.

Présentez-vous à elles. Même si elles ne vous engagent pas, elles connaissent maintenant votre nom.

Comment choisir un créneau sur lequel se concentrer ? Réfléchissez à ces questions :

  • Dans quel secteur d’activité vous aimeriez intervenir ? (Immobilier, sport, écologie …)
  • Avec quelle taille d’entreprise vous aimeriez travailler ? (TPE, grand groupe, start-up)
  • Aimeriez-vous réaliser vos missions chez le client ?
  • Souhaitez-vous travailler avec des clients internationaux ?

Vous devez créer un persona précis pour connaître au mieux les problématiques de vos clients et apporter les meilleures solutions.

Voici quelques conseils pour choisir un public cible :

J’ai un ami qui voulait créer un produit pour les agents immobiliers.

Je lui ai demandé : « Tu traînes avec des agents immobiliers ? »

Il m’a répondu : « Eh bien, non. »

J’ai continué : « Tu aimes aller à des salons sur l’immobilier ? »

Il me répondit à nouveau : « Non. Je ne suis jamais allé à ce genre de choses. Pourquoi y serais-je allé ? Je suis développeur de logiciels ».

« Si tu n’aimes pas traîner avec eux maintenant, es-tu sûr que tu vas vouloir les servir (tous les jours) à partir de maintenant ? »

7. Avant de voir un prospect, faites vos devoirs

C’est une idée conçue par Ramit Sethi appelée la technique de la mallette : Lorsque vous présentez un client, préparez des notes sur ce que vous feriez pour améliorer ses affaires, dans la mesure où cela s’applique à votre expertise.

avoir des clients en tant que freelance

Les gens sont impressionnés par toute personne qui a fait ses devoirs

Je pose toujours autant de questions que possibles lorsque je parle à des clients potentiels afin de comprendre leur entreprise et de trouver des solutions parfaites.

Donc lors du rendez-vous je leur montre aussi que j’ai fait des recherches sur leur entreprise et que je sais comment je peux les aider.

La clé : Donner envie aux prospects de travailler avec vous, de leur montrer que vous vous souciez de leur entreprise et que vous avez des idées pour l’améliorer.

Lorsque vous vous adressez à des clients potentiels et concentrez-vous sur la résolution de ses problèmes.

Ne parlez pas de vous dans un premier temps, parlez de lui, de ses problèmes, de ses besoins, de ses envies.

Commencer en tant que free-lance demande du temps, du dévouement et, peut-être le plus important, de la persévérance.

L’expérience de chacun est différente, mais les free-lances qui réussissent ont un point commun : la ténacité.

Si vous êtes freelance, quel conseil vous rajouteriez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *