Copywriter : Comment fixer vos tarifs ?

comment fixer son prix copywriter

L’une des décisions les plus difficiles que doit prendre un rédacteur est de savoir combien il doit facturer…

C’est aussi l’une des questions les plus récurrentes que je reçois : « combien je dois faire payer mes services de copywriting ? »

Vous devez à la fois gagner suffisamment pour vivre, mais vous ne voulez pas effrayer les clients potentiels et encore moins passer pour un imposteur…

Il est important de fixer votre tarif avant tout ! Ne communiquez pas sur vos services si vous ne connaissez pas vos prix.

comment définir son prix en freelance

En fait, je pense que c’est une excellente idée de créer une carte de tarifs avant de commencer à vous commercialiser en tant que rédacteur.

Même en tant que rédacteur confirmé, chaque devis peut ressembler à un pari : Un prix trop haut  et vous perdez la mission ; trop peu et vous regrettez dès qu’ils disent « oui »

Dans cet article, je vais vous donner quelques conseils pratiques sur la manière de calculer vos tarifs de copywriter freelance

Après 2 ans de freelancing et des dizaines de clients, je sais enfin comment fixer mes prix.

Je n’ai plus peur de proposer des montants élevés et je sais justifier ces prix pour que mon prospect accepte à tous les coups !

Voici donc quelques conseils pour vous aider à décider combien vous allez facturer.

Combien demande un copywriter en moyenne ?

Les tarifs des copywriters varient énormément.

  • Selon la mission
  • Selon le secteur
  • Selon l’ancienneté

Bref, à mission égale et compétence égale un copywriter pourrait demander 500€ pour une page de vente quand l’autre demandera 3000€.

Un copywriter c’est avant tout quelqu’un qui vend avec les mots, il doit donc aussi pouvoir vendre lui-même ses services.

Selon moi la différence vient donc :

  1. De la confiance en soi
  2. De la capacité à vendre

Comment définir son prix en copywriter freelance ?

Certains rédacteurs facturent à l’heure, d’autres facturent un montant fixe.

Voici différentes manières de facturer vos services en copywriting

1. Prix fixe

Cela signifie qu’il faut facturer un montant fixe pour couvrir l’ensemble du travail :

Le niveau d’expérience : Les rédacteurs expérimentés qui ont travaillé avec un grand nombre de marques et de secteurs peuvent bien sûr facturer plus que les rédacteurs débutants

Ensemble de compétences : Les rédacteurs ayant un niveau de compétence élevé dans un créneau particulier de la rédaction peuvent facturer plus cher.

créer une offre claire en tant que copywriter

Je vous recommande d’ailleurs de vous spécialiser ! Si vous travaillez uniquement dans le secteur de la mode vous deviendrez un spécialiste et vous pourrez faire payer plus cher.

Demande :  Si votre liste d’attente est longue, alors vous pouvez vous permettre de faire payer plus. C’est la loi de l’offre et de la demande

Localisation : Les copywriters des grandes villes sont généralement plus chers que ceux des zones rurales. Cela s’explique généralement par le fait que leur loyer et le niveau de vie est plus élevé.

– Statut du client : Les rédacteurs peuvent offrir des réductions aux jeunes entreprises ou aux organisations caritatives et facturer davantage aux grandes entreprises

– Délai d’exécution : Certains rédacteurs facturent des honoraires d’urgence lorsque le travail est requis de manière très urgente ou dans un délai très court. Ces frais supplémentaires sont destinés à couvrir le travail en retard.

2. Facturation à l’heure

Parfois, les agences de publicité voudront un tarif horaire – voici quelques idées de prix :

– Rédacteur débutant / junior : 30 à 50€ de l’heure

– Rédacteur de niveau intermédiaire : 80 à 120€ de l’heure

– Rédacteur de haut niveau : 120 à 200€ de l’heure

Ceci est qu’une approximation, il n’y a pas de règle précise 

copywriting, comment fixer son tarif

3. La tarification au mot

Ce n’est pas une bonne idée de faire payer au mot : Vous allez décrédibiliser votre travail.

– Cela fait de vos écrits une marchandise plutôt qu’un service professionnel et créatif

– Le prix au mot conduit à privilégier la quantité par rapport à la qualité – écrire plus pour gagner plus d’argent, par exemple écrire 50 mots alors que 10 suffiraient – ce type de remplissage vous fait gagner plus d’argent mais rend la copie nulle.

– Avec le prix au mot, les rédacteurs sont incités à travailler rapidement, ce qui entraîne souvent une mauvaise qualité de la copie

facture ses clients copywriter

Que vous souhaitiez faire appel à un copywriter ou que vous soyez copywriter je vous déconseille de fixer un prix au mot.

Devriez-vous demander un acompte ?

Oui. Personnellement je demande 30 à 50 %.

Si le travail est inférieur à une certaine valeur (500€), alors demandez 100 %. (Surtout avec un nouveau client)

C’est aussi la différence entre les freelances qui gagnent bien leur vie et ceux qui galèrent.

La pire chose pour un indépendant est de ne pas se faire payer …

Comment décider de votre prix en tant que copywriter

1.         Faites vos recherches

Tout le monde vous conseille de vérifier ce que les autres écrivains demandent avant de fixer votre tarif, mais ce n’est pas si facile.

De nombreux rédacteurs ont des pages de faux tarifs qui ne vous disent pas vraiment ce qu’ils facturent. En réalité, très peu de rédacteurs indiquent leurs tarifs sur leur site web.

Donc, à part se faire passer pour un faux client et demander un devis (ne faites pas ça), il s’agit souvent de suppositions.

2. Calculez votre salaire de subsistance

Si vous avez l’intention de vivre de la rédaction, la décision portera en partie sur ce que vous devez gagner pour couvrir vos dépenses.

Est-ce que vous souhaitez avoir 1000 – 5000- 10 000€ par mois ?

Définissez votre objectif puis calculez avec combien de clients vous pouvez atteindre ce prix.

  • 5 clients à 200€ 
  • 2 clients à 500€
  • 1 seul à 1000€

A vous de choisir !

2. Utilisez votre expérience

Si vous êtes un novice et que vous n’avez pas beaucoup de clients, il sera difficile de justifier un tarif élevé.

Au fur et à mesure que vous vous forgez une réputation, une liste de clients et un nombre de témoignages, vous pouvez augmenter votre tarif.

Pour commencer travaillez sur un maximum de projet et constituez-vous un portfolio de qualité

se créer un portfolio en tant que copywriter

3.      Ce que votre client peut se permettre

Il est parfois possible de modifier votre taux au cas par cas.

Si vous pensez qu’un client ne peut pas se permettre votre tarif ou s’il s’agit d’une organisation caritative, vous pouvez réduire votre tarif pour le travail.

Tant que vous pouvez vous justifier, c’est très bien.

facturer ses services

Si un grand groupe vous contact vous savez pertinemment qu’ils ont plus de moyen que la TPE du coin.

Mais attention, ne définissez pas des tarifs à la tête du client !

4.     Le facteur plaisir

Il m’arrive de demander moins cher pour des emplois que je veux vraiment avoir – parce qu’ils me semblent amusants ou qu’ils offrent un défi créatif.

Encore une fois, c’est à vous de décider et cela fait partie du plaisir de gérer votre propre entreprise.

C’est vous qui décidez.

5.     L’offre et la demande

L’une des principales raisons pour lesquelles j’ai augmenté mon taux était simplement due à la demande. Je reçois actuellement beaucoup de nouveaux prospects par semaine.

Pendant 1 an j’ai eu la chance de refuser des projets tout au long de l’année …

J’ai donc augmenté mes tarifs pour filtrer la barrière à l’entrée

6.     Récompensez vos clients fidèles

Un excellent moyen de s’assurer un revenu régulier est de travailler avec vos clients sur le long terme.

Cela signifie qu’il faut convenir avec le client d’un montant mensuel pour un travail donné.

carte de fidélité freelance

Cela fonctionne bien si vous écrivez régulièrement des articles, des publications sur les réseaux sociaux ou des e-mails.

7.     Les facteurs externes

Bien sûr, tout n’est pas question d’argent. Vous voulez aussi avoir des missions intéressantes qui vous plaisent.

  • À quel point vous voulez ce travail ?
  • Le client vous donne-t-il une bonne impression ?
  • Comprenez-vous vraiment son dossier ?
  • Va-t-il suivre votre processus ?
  • Est-ce qu’il semble avoir un peu besoin de vous ?

Combien dois-je demander pour un article de 500 mots sur un blog ?

C’est une question que l’on me pose souvent et je suppose que c’est une bonne mesure de votre tarif global.

S’il vous faut deux heures pour faire des recherches et rédiger un article de 500 mots et que votre tarif horaire est de 50€ de l’heure, vous aurez alors 100€ par article.

combien faire payer son article de blog

Si les gens commandent 10 articles de blog, vous pouvez envisager de leur accorder une petite réduction. Mais pas trop, ou vous le regretterez – maximum 20 % ?

Mais comme toujours, si vous êtes copywriter débutant ne pensez à gagner un maximum d’argent.

Commencez par vous faire la main, délivrer un travail de qualité et demandez un tarif raisonnable.

J’ai même commencé à 5€ par article à mes débuts (je vous déconseille de faire ça) pour maintenant faire payer plusieurs centaines d’euros.

Mais un tarif de 20€ par heure pour un débutant est correct selon moi.

Faut-il facturer la mise en page ?

Je considère qu’en tant que copywriter vous devez déjà structure vos textes comme il faut. (Titre, mettre en gras, souligner ect.)

Donc pour la strucure de la page c’est déjà dans votre prestation.

Personnellement je m’arrête à la rédaction, je ne vais pas ajouter des images ou autre.

Et je vous déconseille de le faire, vous n’êtes pas designer ou graphiste donc occupez-vous correctement de la rédaction et ce sera déjà très bien.

rédacteur comment fixer vos prix

En revanche, dans mon copywriting j’ajoute des indications. Par exemple (ajouter avis clients, mettre logo, ajouter bouton)

Que faire lorsque les clients essayent de négocier ?

Une fois que vous avez fixé un tarif qui vous convient, essayez de vous en accommoder pendant au moins 3 mois. Lorsqu’on vous demande un devis, donnez-le et respectez-le.

Lorsqu’il s’agit de rédiger un devis, ne soyez pas timide.

Par exemple, disons qu’on me donne un devis de 2 000€.

Je le conteste et le freelance est immédiatement prêt à la baisser de 10%. Dans ce cas, je me demande pourquoi il ne m’a pas donné leur meilleur prix au départ…

C’est rebutant, non professionnel et souvent une pente glissante.

copywriter les erreurs à éviter

Donnez une réduction à votre client (sans raison évidente) est une mauvaise chose. Il voudra de la gratuité et un travail parfait !

Voici quelques exemples d’ « offres » que des prospects que j’ai pu avoir :

– Faites ce travail gratuitement et je vous en donnerai un autre (prétexte d’un test)

– Écrivez gratuitement et je vous donnerai une part des bénéfices généré

– Écrivez cette copie pour un taux réduit et je vous donnerai beaucoup d’exposition

Je suis tombé dans le panneau 1 ou 2 fois à mes débuts. Ne faites jamais ça.

Tout travail mérite salaire. S’ils veulent vos services ils paient et puis c’est tout

C’est vraiment aussi simple que ça.

Vous avez d’autres façons pour fixer vos prix ? Partagez-les avec moi en commentaire !

Vous souhaitez déléguer votre copywriting ? Contactez-moi dès maintenant !

One thought on “Copywriter : Comment fixer vos tarifs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.